Acheter un appartement au départ ça coûte des sous. N'oubliez pas d'ajouter les 7% de frais de notaire au prix de l'appartement, plus les frais d'agence si vous utilisez leurs services. Sachant que vous ne pouvez pas payer ces frais avec le prêt immobilier. Il faudra donc compter près d'un cinquième de la durée de votre prêt immo avant d'avoir remboursé l'équivalent de ces frais, et pouvoir ainsi les utiliser pour racheter un appartement au même prix. En gros vous payez 150 000€ votre appartement, tous frais compris, avec un apport de 20 000€ et un prêt de 130 000€ sur 20 ans, vous ne toucherez que 135 000€ lors de la vente (sauf plus-value) et la banque vous en prendra quasiment l'intégralité, moins ce que vous aurez remboursé en capital. Après 4 ans vous pouvez espérer récupérer les 15 000-20 000€ pour payer le notaire et l'agence lors de l'achat de votre prochain bien immobilier.

J'ai acheté !!

Enfin ça y est, vous avez votre appartement. À vous la vie de propriétaire !! Ne vous réjouissez pas trop vite. La ou les premières années vont être difficiles. Comparons avec votre location. Admettons que vous aviez un loyer de 500€, charges comprises (eau froide). Ce qui vous fait un salaire minimum de 1500€ (3 fois le loyer). Bon et bien pour votre prêt immobilier c'est la même chose. Vous voici donc avec un remboursement de 500€ par mois (plus ou moins, tout compris - remboursements, assurance décès invalidité). Vous continuez à payer l'électricité et/ou le gaz, l'assurance habitation, jusque là rien n'a changé. L'eau reste comprises dans les charges, votre immeuble n'a pas encore installé de compteur individuel.

Les charges

Ah!! Voici une nouveauté : les charges. Et là ce n'est plus les charges du locataire. C'est les charges du propriétaire, et ça va beaucoup dépendre de votre immeuble (gardien ou pas, ascenseur ou pas, "espaces verts" ou pas), et surtout de son état. Si vous n'avez pas de chance vous tombez sur un immeuble de 20 ans avec gardien, ascenseur et espaces verts. Et manque de bol cet immeuble n'a pas été entretenu depuis 20 ans, parce qu'il n'y a eu pendant des années que des locataires. Et bien là vous pouvez commencer à manger des pâtes. Entre les charges fixes (donc ascenseur...) et les charges exceptionnelles (tient on va changer la dalle devant l'immeuble où tout le monde trébuche. Et pis tant qu'à faire on va remettre en état les plantes vertes parce que le gardien ne s'en occupe pas. Ah et je ne vous ai pas dit ? Le carrelage de la façade commence à tomber, il va falloir en remplacer une partie, en attendant le ravalement dans deux ans). Pour vous donner une idée, l'ensemble des charges (fixes et exceptionnelles) m'est revenu à pas loin de trois loyers par an. Et les charges, même si vous êtes propriétaires, se décident lors de l'assemblée générale du syndic tous les ans. Et tous les propriétaires ont leur mot à dire. Donc si la majorité à n+l'age du capitaine/42 a voté pour refaire le ravalement, vous n'avez pas le choix, même si ce n'est pas la bonne année pour vous. Pensez-y.

VOTRE appartement

Là je vous ai fait peur avouez. Mais rassurez-vous, il y a quand même de bonnes raisons d'acheter, et vous vous en rendrez compte au quotidien. D'abord vous pouvez comme moi commencer à compter le nombre de mètres carré que vous possédez pour de vrai (c'est à dire pas avec l'argent de la banque). Je suis content, j'ai déjà 12m² à moi !! Et puis aussi, vous êtes chez vous !! Vous pouvez repeindre la chambre en violet et la cuisine en orange si ça vous chante, casser tous les murs et tout refaire. C'est même probablement ce que vous allez faire dans les premières années, parce que l'appartement est vétuste, parce qu'il n'est pas à votre goût, parce qu'il est mal conçu, parce qu'il n'y a pas de prise RJ45 dans chaque pièce... Et les travaux, ça peut vite revenir cher, même si vous faites tout vous-même.

  • Ce qui coûte excessivement cher : l'électricité, la plomberie et la déco "fine" (tous les accessoires suédois)
  • Ce qui est raisonnable : le sol (parquet, moquette) tant que vous restez dans les gammes "bon rapport qualité/prix".
  • Ce qui est économique : l'enduit, la peinture.

Et si vous faites tout vous-même, attention, ça prend beaucoup de temps. Chez moi, j'ai refait le salon, électricité, rebouchage et peinture : plus de 1500€, trois mois de chantier. Il faut aussi compter les petits défauts que vous n'auriez pas vu malgré des visites attentives avant l'achat : chaudière qui fonctionne mal, isolation médiocre, évier fendu, robinets imperméabilisés par la crasse (à ne surtout pas actionner sous peine de fuite). Donc ne faites pas comme moi, prenez le temps de tout tester avant d'acheter, et gardez quelques économies sous le coude pour les petites surprises de la vie.

Voilà, à vos marques, prêt, achetez !!