Et oui, vous avez deviné, je me suis acheté un nouveau PC !!! LOL
Désolé pour toutes celles qui s'attendaient à un nourrisson, je n'en suis pas encore là ;-)

Voici donc plus de détails sur le nouveau venu :

Carte mère :          Gigabyte GA-EP45T-DS3R
Processeur :          Core 2 Duo E8600
Carte graphique :     Radeon HD 4850 (ils n'avaient pas la 4870, dommage)
Mémoire :             Kit Patriot 2x2Go en dual channel cadencées à 1600Mhz max (1900 avec overclock)
Disque dur :          Samsung 160 Go (pas besoin de plus, tout est sur serveur chez moi)
Boitier :             Antec Three Hundred
Alim :                Antec TruePower Trio
Graveur DVD +/-/RW/Double couche/porte gobelet/...
Lecteur multi-cartes en façade (+contrôleur température/ventilos)

Montage :
Aucun problème au montage. Je me suis un peu embêté pour ranger les fils, mais le boitier est plutôt bien fait pour ça.

J'aime beaucoup la conception avec l'alim en bas, sauf que du coup le câble d'alimentation de la carte mère est un peu court (câble 4 pins). Les disques sont vissés avec des vis à main fournies en grande quantité, de même que les deux panneaux latéraux qui s'ouvrent et se ferment par rotation autour des arêtes avant du boitier (mais n'y sont pas fixées). Le boitier est légèrement plus large que l'alim, ce qui laisse une place à coté de la baie de disques pour passer des câbles.

Sur le boitier, 2 ventilateurs : un 12 cm à l'arrière et un 14cm au dessus. A l'avant 2 usb, casque et micro. 3 baies 5.25". On peut mettre 2 ventilos de 12cm devant les disques et un autre de 12cm sur la paroi latérale pour la carte graphique. Seul truc chiant : il faut un stylo (ou des petits doigts) pour appuyer le bouton reset. Un boitier plutôt silencieux, sauf le ventirad fourni avec le processeur (Intel E8600 Box) qui siffle un peu.

La carte mère ne propose pas de braquet pour les ports série/parallèle, mais honnêtement, qui s'en sert aujourd'hui ? Par contre il y a un braquet avec 1 alim disque dur + 2 ports SATA. Au dos, 2 ports ethernet, 8 usb, son 5.1 en analogique et 7.1 en numérique S/PDIF optique et coaxial, et enfin 2 ports firewire (standard et mini)


(c'est pas ce panneau là mais l'idée est là)

Le panneau que j'ai ajouté à l'avant du boitier contient donc le lecteur multi-cartes, 1 usb, 1 firewire, 3 jacks pour casque, micro et line-in, et un connecteur pour disque sata (data+alim).

Ce panneau utilise donc un des connecteurs usb (les 2 petits jaunes à gauche) interne de la carte mère pour le lecteur de cartes, le connecteur firewire (le blanc à gauche juste au dessus des usb) et un connecteur sata (les 6 jaunes en bas à gauche).

Le connecteur audio est utilisé pour les prises jack du boitier, donc les prises jack du panneau ne fonctionnent pas, de même que le port usb pour lequel il n'y a plus de connecteur disponible.

La carte mère est plutôt classique, avec 4 slots mémoire en dual-channel (permet d'aller plus vite en lecture/écriture lorsqu'on utilise deux barrettes de mémoire identiques dans les slots de même couleur). On peut mettre jusqu'à 16Go de mémoire, donc pas mal de possibilités d'évolution pour ma config.

Les 6 ports sata (jaunes en bas à gauche) ne sont pas de trop pour brancher le disque dur, le graveur DVD, le braquet double sata arrière et mon panneau avant. La carte ainsi que le disque dur supportent un débit de 3Gbit/s au lieu des classiques 1.5Gbit/s. Je sais pas si ça change grand chose.

On y trouve également 3 ports PCI-E 1x (noirs et petits en haut entre les bleus et orange) et deux ports PCI classiques (blancs en haut à gauche). Je ne parle même pas des connecteurs disquette (noir en bas) et IDE (vert), ça ne sert plus à grand chose.

Enfin il y a deux ports PCI Express (bleu et orange) au format "Physique" 16x, mais le port orange ne fait réellement que du 8x. Il semblerai que ça suffise à faire du CrossFire (deux cartes graphiques reliées et travaillant ensembles).

A propos de la carte graphique, je ne l'ai pas encore utilisée pour de la 3D, donc pour l'instant elle reste silencieuse, mais chauffe tout de même à 60°C. Les sites de test disent que c'est dû au ventilateur silencieux mais que c'est normal.

Installation du système :
Pour l'instant, je ne me suis lancé que dans l'installation de Linux, mais j'ai gardé 50Go pour y mettre un Win XP si je n'arrive pas à faire tourner les jeux que je veux sous Linux.

Fervent défenseur d'Ubuntu j'ai commencé par tenter l'installation du Hardy Heron, la dernière version stable, pour mon processeur 64 bits (architecture amd64). Et là les problèmes ont commencé.

- 1er essai :

je tombe sur une erreur en boucle lié au lecteur de disquette absent. Je le désactive dans le BIOS.

- 2ème essai :

on zappe le lecteur disquette, mais je tombe directement sur une busybox (interface en ligne de commande pour le debuggage). Il semblerai que ce soit à cause du graveur DVD. Je branche un lecteur DVD simple pour l'installation.

- 3ème essai :

En démarrant sur le lecteur DVD, ça fonctionne, mais l'installeur ne voit pas le disque dur...

Au final, ces problèmes sont dus au chipset southbridge Intel ICH10R, qui n'est pas reconnu par la version du noyau Linux utilisé dans Ubuntu Hardy. J'ai donc recommencé l'installation avec la version en cours de développement, Intrepid Ibex (le bouquetin intrépide) qui possède le noyau adéquat.

L'installation n'a plus posé de problème. Par contre le redémarrage oui. L'écran de chargement ne s'affichait pas car mon écran (15" 60Hz, 1024x768) ne supportait pas la résolution d'affichage envoyée par le PC. Problème réglé en modifiant le fichier /etc/usplash.conf pour changer la résolution.

Une fois passé l'écran de login, je suis alors tombé sur ce qu'on appelle le "White Screen of Death", l'équivalent de l'écran bleu Windows sur Ubuntu... Je connaissais pas, ça m'a fait marrer 2 secondes. C'est le problème des versions de développement : elle ne sont pas finalisées. Ça a été un peu plus dur à corriger, car même la session failsafe Gnome ne fonctionnait pas. J'ai dû ouvrir une session terminal failsafe et faire les mises à jour par le réseau.

Maintenant tout est rentré dans l'ordre, j'ai un ordinateur fonctionnel. Je personnalise petit à petit mon installation avec mes logiciels préférés. En tout cas ça me change bien de mon vieux pc portable équipé d'un Pentium 4 M HT et d'une geforce FX 5200 Go...

Premier mois d'utilisation :
Ça fait maintenant un mois que j'utilise ce petit bijou, et j'en découvre les nouveautés chaque jour. J'ai encore eu quelques petits problèmes liés à l'utilisation de la version Alpha d'Ubuntu, mais ça ne m'empêche pas de l'apprécier de plus en plus.

Une des nouveautés intéressante, c'est le server Xorg 7.4 et les composants qui l'accompagnent. Je vous avais déjà parlé de XRandR qui permettait de détecter et modifier à la volée les résolutions des écrans. Intrepid apporte en plus XInput, qui fait la même chose mais avec les claviers/souris/tablettes graphiques. Le panneau de configuration des écrans a lui aussi changé, et fonctionne très bien. Plus besoin d'aller modifier le fameux fichier xorg.conf sur lequel j'ai passé tant de temps. Désormais, je prends ma souris, je fais glisser les écrans comme je veux, je choisis la résolution de chaque écran, et ça roule.

L'autre nouveauté, présentée dans ce même article, c'est le serveur de son PulseAudio. Je l'ai testé pour vous hier soir, c'est génial.

Imaginez ce scénario (très réaliste je vous l'accorde). En rentrant chez moi j'ai envie de me regarder quelques animés, mais je voulais aussi pouvoir répondre à mes amis sur messagerie instantanée (avec Pidgin).

Hors il se trouve que mon pc a plusieurs sorties son indépendantes : la sortie classique analogique, une sortie numérique S/PDIF (en fibre optique) et le cable HDMI de la carte graphique (oui le hdmi transporte le son, quelle grande innovation, 1 cable de moins derrière la télé). Du coup je démarre Pidgin et grâce au panneau de configuration de PulseAudio, je dirige le bip m'avertissant d'un nouveau message sur les petites enceintes du pc. Puis je lance ma vidéo et indique à PulseAudio de renvoyer le son sur la sortie S/PDIF afin de pouvoir profiter du son de mon ampli.